Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

Certainement la fureur de l’homme tournera à ta louange; tu achèveras de détruire le reste de ces furieux. Psaume 76.11.

Les méchants seront portés à la colère. Supporter cette colère est une partie de notre ministère, et une preuve de notre séparation d’avec eux. Si nous faisions partie du monde, le monde nous aimerait. Mais son courroux contre nous ne pourra que faire ressortir la gloire de Dieu. Quand les hommes, dans leur fureur, crucifièrent le Fils de Dieu, ils accomplirent sans le savoir le plan divin, et c’est encore dans des milliers de cas le résultat de l’obstination des méchants. Ils se croient libres; mais semblables à des forçats enchaînés, ils exécutent inconsciemment les décrets du Tout-Puissant. Les desseins qu’ils forment les conduisent à leur propre défaite, et leur colère ne peut nous causer aucun tort réel. Ils ne se nuisent qu’à eux-mêmes et déjouent leurs propres complots. La fumée qui s’échappait des bûchers des martyrs contribuait plus que toute autre chose à dégoûter du papisme. Notre Seigneur sait comment museler et enchaîner les ours et comment arrêter la fureur de nos ennemis. Il agit comme le meunier qui détourne une partie du courant pour ne laisser que l’eau nécessaire au mouvement de sa roue. Chantons donc au lieu de soupirer. Quand même le vent siffle et mugit, ne craignons rien, car le Seigneur le dirige.

Les commentaires sont fermés.