Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    Le Seigneur ne rejette pas à toujours. Lamentations de Jérémie 3.31.

    Il peut nous rejeter pour une saison, mais non pas à toujours. Une femme peut quitter ses bijoux pour quelque temps, mais elle ne les oublie pas et ne les jette pas aux balayures. Cela ne ressemblerait point au Seigneur de rejeter ceux qu’il aime, car il est dit que: « Comme il avait aimé les siens, il les aima jusqu’à la fin. » Quelques-uns parlent de chrétiens en état de grâce ou sortis de grâce, comme s’il s’agissait d’animaux qui rentrent dans leur gîte, ou en sortent à volonté. Or l’amour de notre Sauveur envers les siens est trop profond et trop fidèle pour qu’il puisse en être ainsi. II nous a choisis dès l’éternité et nous aimera pour l’éternité tout entière. Il nous a assez aimés pour mourir pour nous et nous pouvons être sors que son amour ne cessera jamais. Son honneur est engagé dans le salut du croyant, et rejeter ce lui-ci serait se dépouiller de son vêtement de Roi de gloire. Non, non ! La tête ne se sépare point des membres; l’époux ne répudiera jamais son épouse. Vous êtes-vous crus rejetés ? Comment avez-vous pu si mal penser du Seigneur qui est le fiancé de votre âme ? Repoussez désormais de telles craintes et ne leur donnez aucun accueil. «Le Seigneur n’a point rejeté son peuple qu’il avait connu auparavant » (Romains 11.2) « Il hait la répudiation » (Malachie 2.16).