Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La bonne semence

La parole de Dieu est vivante et opérante, plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants : elle atteint jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit… et elle discerne les pensées et les intentions du cœur.
Hébreux 4. 12
La valeur de la Bible

Pendant des siècles, il fallait être riche, ou vivre dans un monastère, pour avoir accès à une Bible, et savoir le latin pour la lire ! À l’époque de Johannes Gutenberg (1400-1468), grâce à l’invention de l’imprimerie, une Bible imprimée coûtait environ 70 florins, alors qu’une Bible copiée à la main en coûtait 400 à 500. Vers l’an 1500, son prix était de 16 florins, et plus tard, de 1 à 3 florins.

Lorsque Martin Luther (1483-1546) a traduit le Nouveau Testament en allemand avec des mots simples et des expressions courantes, celui-ci était à la portée d’un grand nombre. C’était un pas de géant ! Lire et étudier la Bible n’était plus le privilège de spécialistes : chacun pouvait la lire et fonder sa foi sur la Parole de Dieu.

Aujourd’hui, dans les pays occidentaux, il est facile de se procurer une Bible. Pour certains, elle n’est qu’une œuvre littéraire, un héritage familial délaissé sur une étagère.

Mais la Parole de Dieu est “vivante”, son message est extrêmement actuel. Elle est “opérante” : elle agit sur notre conscience et notre cœur, et modifie notre comportement en profondeur ; “plus pénétrante qu’aucune épée à deux tranchants” : elle dit la vérité, honnêtement et clairement. Elle nous aide à comprendre les motivations qui sont à la source de nos pensées et des intentions de notre cœur.

Lire la Bible est nécessaire à la vie ! Elle est parole vivante qui me fait connaître le chemin qui mène à la vie en Jésus Christ. Elle est aussi lampe à mes pieds, lumière sur mon sentier (Psaume 119. 105) qui m’aide à le suivre.

Les commentaires sont fermés.