Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Promesses

  • Promesses pour aujourd'hui

    20 Octobre - Il sauvera son peuple de ses péchés. Matthieu 1.21.

    Seigneur, sauve-moi de mes péchés. Ton nom de Jésus m’encourage à prier de la sorte. Sauve-moi de mes péchés passés, de crainte que je n’en sois enchaîné. Sauve-moi de mes péchés naturels, de peur que je ne devienne l’esclave de ma propre faiblesse. Sauve-moi des péchés que j’ai toujours devant les yeux, et qu’ils m’inspirent une horreur toujours plus profonde ! Sauve-moi de mes péchés commis par erreur, péchés qui me sont cachés à cause de mon manque de lumière. Sauve-moi de la surprise du péché; que je ne sois jamais entraîné par une tentation subite. Sauve-moi, Seigneur, de tout péché. Qu’aucune iniquité ne domine sur moi ! Toi seul peux le faire. Je ne peux briser mes chaînes, ni vaincre mes ennemis. Tu connais la tentation, car tu as été tenté. Tu connais le péché, car tu en as porté le poids. Tu sais comment me secourir à l’heure de la lutte. Tu peux me sauver de pécher et me sauver quand j’ai péché. C’est la promesse qui est contenue dans ton Nom même, et je te demande que chaque jour je réalise cette prophétie. Que jamais je ne cède à mon humeur, à mon orgueil, à mon découragement, ni à aucune formé de mal. Mais toi, sauve-moi en sainteté de vie, afin que le nom de Jésus soit puissamment glorifié en moi.

    Jésus-Christ est mon Sauveur;

    Son cœur est rempli d’amour.

    II me sauve; oh, quel bonheur !

    Il me sauve chaque jour.

  • Les trésors de la foi de Charles Haddon Spurgeon

    19 Octobre - Je te châtierai par mesure. Jérémie 30.11.

    Ne jamais être châtié serait un signe fâcheux: de la part de Dieu, cela signifierait: « Il s’est attaché aux idoles: laissez-le.» Dieu veuille que ce ne soit jamais notre lot ! Une prospérité ininterrompue est une chose qui devrait nous faire craindre et trembler. Tous ceux que Dieu aime tendrement, il les reprend et les châtie: ceux qu’il n’estime pas, il leur donne le loisir de s’engraisser à leur aise comme les bœufs destinés à la boucherie. Mais, dans son amour, notre Père céleste use de la verge avec ses enfants. Cependant remarque que ce sera « avec mesure » qu’il te corrigera. L’amour du Père t’est donné sans mesure, mais son châtiment t’est mesuré soigneusement. Un homme ne pouvait, sous l’ancienne loi israélite, recevoir que « quarante coups de verge moins un; » cela forçait de compter exactement et limitait la souffrance. Ainsi encore, pour tout membre du peuple de la foi, chaque coup est compté. C’est la mesure de la sagesse, la mesure de la sympathie, la mesure de l’amour qui règle notre châtiment. Loin de nous la pensée de nous rebeller contre le règlement divin. Seigneur, si tu es à mon côté pour compter les gouttes amères dans la coupe de ma souffrance, je la prendrai avec joie de ta main et la boirai suivant tes saintes directions en te disant ! « Que ta volonté soit faite. » J’ai confiance en toi, mon Père, car tu sais ce qui est bon pour ton enfant.