Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

croire

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    L’Éternel achèvera de pourvoir à ce qui me concerne. Psaume 138.8.

    Celui qui l’a commencée achèvera l’œuvre poursuivie dans mon âme. Tout ce qui me concerne, concerne aussi le Seigneur. Tout ce qu’il trouvera de bon, sans que ce soit parfait encore, il le surveillera, le maintiendra et l’amènera jusqu’à complet achèvement. Voilà notre consolation je ne pourrais pas achever l’œuvre de la grâce par moi-même. Mes manquements de chaque jour me le démontrent suffisamment, et si j’ai tenu bon jusqu’ici c’est que le Seigneur m’a tenu. S’il m’abandonnait un instant, tout ce que j’ai gagné serait perdu et je périrais égaré. Mais le Seigneur continuera à me bénir; il perfectionnera ma foi, mon amour, mon caractère, mon travail. Et il le fera, parce qu’il a commencé cette œuvre en moi. C’est de lui que me vient l’intérêt que je mets à mon perfectionnement et, en une certaine mesure, il a déjà réalisé mes aspirations. Jamais il ne laissera une œuvre inachevée. Ce ne serait pas à sa gloire, et cela ne lui ressemblerait pas. Il sait comment accomplir les desseins de sa grâce, et, lors même que ma propre nature mauvaise, le monde et le diable conspirent ensemble pour arrêter son œuvre, je ne doute pas de sa promesse. « Il achèvera de pourvoir à ce qui me concerne, » et je l’en bénirai à jamais. Seigneur que ton œuvre de grâce en moi puisse prospérer et avancer en ce jour !