Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

foi

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

     L’Éternel t’ouvrira son bon trésor. Deutéronome 28.12.

    Ceci est relatif la pluie, que l’Éternel donnera en sa saison. La pluie est l’emblème des rafraîchissements célestes que le Seigneur est prêt à répandre sur son peuple.  Oh! Qu’une abondante ondée vienne arroser son héritage !  Volontiers nous croyons que ce trésor ne peut être ouvert que par un grand prophète comme Élie; mais il n’en est pas ainsi, car cette promesse est pour tous, les fidèles d’Israël, c’est-à-dire pour chacun d’eux en particulier. Ami croyant, l’Éternel ouvrira pour toi son bon trésor. Toi aussi, tu peux voir le ciel ouvert, et y plonger ta main pour y prendre ta portion, même une portion pour tous les frères qui t’entourent. Demande ce que tu veux : si tu demeures en Christ et que ses paroles demeurent en toi, cela ne te sera pas refusé. Jusqu’ici, tu n’as point encore fait connaissance avec tous les trésors de ton Seigneur; mais il les découvrira à ton esprit. Certainement tu ne jouis pas encore de la plénitude des richesses de son alliance; mais il manifestera son amour à ton cœur et te révélera Jésus. Lui seul peut faire ces choses pour toi. Or voici sa promesse; et si tu écoutes diligemment sa voix, en obéissant sa volonté, les richesses de la gloire en Jésus-Christ sont à toi.

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    Car il délivrera le misérable qui criera à lui, et l’affligé, et celui qui n’a personne qui l’aide. Psaume 72.12.

    Le misérable crie; que peut-il faire d’autre ? Son cri est entendu de Dieu; que lui faut-il de plus ? Que celui de mes lecteurs qui est misérable crie donc à lui, ce sera sa sagesse. Ne criez pas aux oreilles de vos amis, car même s’ils peuvent vous aider, ce ne sera que par le secours du Seigneur. Le plus sûr est d’aller droit à Dieu et de faire monter votre cri vers lui. Celui qui court droit au but est le meilleur des coureurs. Courez à Dieu et non aux moyens secondaires. « Hélas! » dites-vous, « je n’ai ni ami ni secours » D’autant mieux; ce sont là deux bonnes raisons d’aller à lui. Votre double besoin sera votre double cause. Pour vos grâces temporelles mêmes, vous pouvez vous attendre à Dieu, car il s’occupe aussi des besoins temporels de ses enfants. Et pour les secours spirituels, de beaucoup les plus nécessaires, le Seigneur n’entendrait pas votre cri et ne vous donnerait pas aide et délivrance ?  O pauvre ami, ton Dieu est riche ! Et toi qui es sans force, appuie-toi sur lui. IL ne m’a jamais fait défaut et il ne te manquera jamais. Viens comme un mendiant; Dieu ne te repoussera pas. Viens sans autre excuse que sa grâce.  Jésus est Roi, te laissera-t-il périr ? Peux-tu le croire ?

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    J’irai devant toi, et je dresserai les chemins tortus; je romprai les portes d’airain et mettrai en pièces les barres de fer. Esaïe 45.2.

    Cette promesse est faite à Cyrus, mais elle s’adresse en même temps à tout vrai serviteur de l’Eternel. Allons seulement de l’avant et notre voie s’éclaircira. Les détours et les circuits de la ruse de l’homme et de la subtilité de Satan se redresseront pour nous, sans que jamais nous nous voyions forcés d’en suivre les lignes obliques. Les portes d’airain seront brisées, et les barres de fer qui les fixaient tomberont en pièces. Nous n’aurons besoin pour les renverser, ni du levier, ni du bélier. Le Seigneur lui-même fera des miracles, et des choses inattendues s’accompliront pour nous.  Abandonnons nos lâches craintes pour marcher en avant et avec fermeté sur le sentier du devoir. Le Seigneur n’a-t-il pas dit « Je marcherai devant toi ? » Cessons de raisonner, et osons nous élancer droit devant nous. Il s’agit de l’oeuvre du Seigneur; il nous rendra capables, et écartera tous les obstacles. Il rompra les portes d’airain.  Qui peut empêcher l’exécution de son plan et s’opposer à ses décrets ? Ceux qui servent Dieu ont des ressources infinies à leur disposition. Quoi que fermé pour les forces humaines, le chemin est libre devant la foi. Quand Jéhovah déclare qu’il agira lui-même, comment pouvons-nous douter de Lui ?

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    Je vous remplacerai les années que la sauterelle vous avait dévorées. Joël 2.25.

    Oui, ces années perdues qui nous font soupirer nous seront rendues. Dieu est assez riche en grâce pour rendre les années qui nous restent à vivre aussi fécondes pour son service, que celles de notre inconversion, sur lesquelles nous portons deuil, ont été inutiles à sa cause.  Les sauterelles de la mondanité, des retours en arrière, de la tiédeur, nous en venons à les considérer comme une terrible plaie. Si seulement elles ne s’étaient jamais abattues sur nous ! Le Seigneur, dans sa bonté, nous en a délivrés, et nous sommes maintenant pleins de zèle pour son service. Béni soit son nom ! Nos moissons de grâces spirituelles sont telles, que notre aridité d’autrefois est plus que compensée. Nos tristes expériences sont changées en fruits bénis et nous servent à en avertir d’autres. Nous sommes, par suite de nos anciens manquements, enracinés d’autant plus profondément dans l’humilité et la dépendance enfantine. Et la vigilance et la circonspection que nous avons acquises nous aident à rattraper plus sûrement le temps perdu. Ainsi, par un miracle d’amour, les années où le dévastateur avait tout dévoré peuvent nous être rendues. N’est-ce pas là une immense faveur ? Croyons-le, et vivons en conséquence et nous le réaliserons, comme Pierre, qui devint un homme beaucoup plus utile après que sa présomption eût été guérie par la découverte de sa faiblesse. Seigneur, aide-nous !

  • Le comptoir d'église est à votre disposition


    Le comptoir d'église est ouvert tous les dimanches après le culte, ainsi que tous les mardis de 15 à 18 h et les mercredis de 9h30 à 12 h. au 11, rue du Colonel de Faucher à Saintes.
    De plus Lionel LACOMBE et son Bibles en Bus parcourent la campagne Saintongeaise.

    L'accueil, le sourire, la compétence seront au rendez-vous

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer