Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

trésors

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    Car il délivrera le misérable qui criera à lui, et l’affligé, et celui qui n’a personne qui l’aide. Psaume 72.12.

    Le misérable crie; que peut-il faire d’autre ? Son cri est entendu de Dieu; que lui faut-il de plus ? Que celui de mes lecteurs qui est misérable crie donc à lui, ce sera sa sagesse. Ne criez pas aux oreilles de vos amis, car même s’ils peuvent vous aider, ce ne sera que par le secours du Seigneur. Le plus sûr est d’aller droit à Dieu et de faire monter votre cri vers lui. Celui qui court droit au but est le meilleur des coureurs. Courez à Dieu et non aux moyens secondaires. « Hélas! » dites-vous, « je n’ai ni ami ni secours » D’autant mieux; ce sont là deux bonnes raisons d’aller à lui. Votre double besoin sera votre double cause. Pour vos grâces temporelles mêmes, vous pouvez vous attendre à Dieu, car il s’occupe aussi des besoins temporels de ses enfants. Et pour les secours spirituels, de beaucoup les plus nécessaires, le Seigneur n’entendrait pas votre cri et ne vous donnerait pas aide et délivrance ?  O pauvre ami, ton Dieu est riche ! Et toi qui es sans force, appuie-toi sur lui. IL ne m’a jamais fait défaut et il ne te manquera jamais. Viens comme un mendiant; Dieu ne te repoussera pas. Viens sans autre excuse que sa grâce.  Jésus est Roi, te laissera-t-il périr ? Peux-tu le croire ?

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    J’irai devant toi, et je dresserai les chemins tortus; je romprai les portes d’airain et mettrai en pièces les barres de fer. Esaïe 45.2.

    Cette promesse est faite à Cyrus, mais elle s’adresse en même temps à tout vrai serviteur de l’Eternel. Allons seulement de l’avant et notre voie s’éclaircira. Les détours et les circuits de la ruse de l’homme et de la subtilité de Satan se redresseront pour nous, sans que jamais nous nous voyions forcés d’en suivre les lignes obliques. Les portes d’airain seront brisées, et les barres de fer qui les fixaient tomberont en pièces. Nous n’aurons besoin pour les renverser, ni du levier, ni du bélier. Le Seigneur lui-même fera des miracles, et des choses inattendues s’accompliront pour nous.  Abandonnons nos lâches craintes pour marcher en avant et avec fermeté sur le sentier du devoir. Le Seigneur n’a-t-il pas dit « Je marcherai devant toi ? » Cessons de raisonner, et osons nous élancer droit devant nous. Il s’agit de l’oeuvre du Seigneur; il nous rendra capables, et écartera tous les obstacles. Il rompra les portes d’airain.  Qui peut empêcher l’exécution de son plan et s’opposer à ses décrets ? Ceux qui servent Dieu ont des ressources infinies à leur disposition. Quoi que fermé pour les forces humaines, le chemin est libre devant la foi. Quand Jéhovah déclare qu’il agira lui-même, comment pouvons-nous douter de Lui ?