Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les trésors de la foi, de C.H Spurgeon

    23 Janvier - Il mettra sa main sur la tête de l’holocauste, qui sera agréé de l’Éternel pour lui servir d’expiation. Lévitique 1.4.

    Aussitôt que celui qui présentait l’holocauste avait placé sa main sur la tête de la victime, celle-ci était agréée. Et dès que nous aurons posé sur Christ, notre victime, la main de notre foi, il sera agréé de même à notre place. Si Dieu acceptait un simple animal en expiation du péché, à plus forte raison, regardera-t-il comme une propitiation complète et suffisante, Jésus, la victime sainte et sans tache. « Car si le sang des taureaux et des boucs dont on fait aspersion purifie ceux qui sont souillés, combien plus le sang de Christ purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes pour servir le Dieu vivant. » Discutez, si vous voulez, sur la doctrine de l’expiation par le sang: pour nous, nous plaçons là notre seul espoir, notre joie, notre gloire, notre tout. Nous voyons en Jésus la victime expiatoire immolée à notre place, et que Dieu agrée. Mais posons notre main sur le sacrifice complet de Jésus, et, l’acceptant dans son entier, recevons-en le bénéfice complet. Nous qui l’avons accepté déjà, répétons cet acte à nouveau. Vous qui ne l’avez pas fait encore, étendez la main avec foi sans tarder davantage. Appuyez-vous fortement sur lui. Vous êtes « réconciliés avec Dieu; » vos péchés sont effacés; vous appartenez à l’Éternel.

  • Promesses pour aujourd'hui

    22 Janvier -Heureux celui qui s’intéresse au pauvre; au jour du malheur l’Éternel le délivre. Psaume 41.2.

    Penser aux pauvres et les porter sur son cœur est le devoir de tout chrétien. Jésus les a mis a côté de nous, lorsqu’il a dit: «Vous aurez toujours des pauvres avec vous». Beaucoup leur donnent de l’argent à la hâte, afin de s’en débarrasser; d’autres, en plus grand nombre encore, ne leur donnent rien du tout. Or la promesse que nous venons de lire est faite à celui qui « s’intéresse » au pauvre, qui examine ses besoins et s’en occupe attentivement pour son vrai bien. On fait plus pour lui par des soins et des attentions, que par de l’argent; davantage encore par l’un et l’autre combinés judicieusement. « Celui qui s’intéresse au pauvre, au jour du malheur, le Seigneur le délivrera », il le promet. II nous tirera de détresse, si nous aidons les autres à en sortir, et nous recevrons du Seigneur des secours providentiels tout particuliers, si nous cherchons à pourvoir aux besoins de notre prochain. Quelque généreux que nous soyons, nous aurons nos temps de difficultés; mais si nous nous sommes acquittés de cet engagement, nous pouvons alors réclamer du Seigneur un secours spécial et direct. L’avare prend soin de lui-même, mais l’Éternel secourra le croyant compatissant et généreux. «De même que vous aurez fait aux autres, il vous sera aussi fait à vous-mêmes ».

  • Les trésors de la foi de Charles Haddon Spurgeon

    21 Janvier - Les Égyptiens sauront que je suis l’Éternel. Exode 7.5.

    Un monde impie est dur à instruire. L’Égypte ne connaît pas Jéhovah. C’est pourquoi elle ose dresser ses idoles et demander audacieusement: « Qui est l’Éternel ? » Mais l’Éternel brise l’orgueil des hautains. Lorsque les jugements éclatent sur leurs têtes, obscurcissent l’air, détruisent leurs récoltes et frappent leurs fils, les ennemis de Dieu commencent à entrevoir quelque chose de la puissance de Jéhovah. La terre verra encore des choses telles, que les sceptiques eux-mêmes seront forcés de tomber sur leurs genoux. Ne nous effrayons donc point des blasphèmes qu’ils profèrent, car le Seigneur saura prendre soin de la gloire de son Nom et le fera d’une manière efficace et concluante. La délivrance de son peuple est un moyen puissant dont il se sert pour faire connaître à l’Égypte que le Dieu d’Israël, c’est Jéhovah, le Dieu Fort et Vivant. Pas un Israélite ne mourut d’aucune des dix plaies, pas un seul membre du peuple élu ne fut noyé dans la mer Rouge. De même, le salut des rachetés et la glorification de tous les vrais croyants forcera les ennemis les plus obstinés à reconnaître que l’Éternel est Dieu. Oh, que sa puissance victorieuse devienne de plus en plus manifeste par le Saint-Esprit dans la prédication de l’Évangile, jusqu’à ce que toutes les nations s’inclinent au nom de Jésus et l’appellent leur Seigneur et leur Roi.